Dans L’heure bleue avec Laure Adler et Violaine Schwartz

Un coup de tonnerre dans le ciel limpide de Violaine Schwartz et Camille Reynaud L’une écrit à la 2ème personne du singulier, l’autre à la 1ère. C’est pourtant une expérience commune que partagent Violaine Schwartz dans “Une forêt dans la tête“ (POL) et Camille Reynaud dans “Et par endroits ça fait des nœuds” (Autrement) :Lire la suite « Dans L’heure bleue avec Laure Adler et Violaine Schwartz »